Limiter la pollution des meubles

Les meubles polluent votre air intérieur !

Les meubles que vous trouvez dans les magasins ne sont pas tous fabriqués dans la même matière et pour le même rapport qualité/prix. Il y a par exemple le mobilier en bois massif ou, beaucoup plus abordable, celui à base de panneaux de bois reconstitués (bois aggloméré, contreplaqué…), c’est-à-dire le mobilier à base de sciures ou déchets des scieries. Cette deuxième catégorie de produits présente des mélanges de colle, de laque et de solvants responsables de l’émanation de Composés Organiques Volatils (COV) qui dégradent la qualité de l’air et risquent d’impacter votre santé !

 

31 Composés Organiques Volatils (COV) identifiés dans votre mobilier d’intérieur

Au cours d’une expertise, l’Agence nationale de la sécurité sanitaire a plus exactement identifié 31 Composés Organiques Volatils (COV) issus des produits d’ameublement et classés prioritaires (c’est-à-dire extrêmement dangereux), dont le formaldéhyde, l’un des plus toxiques. Les autres produits, comme les peintures, les résines ou les vernis que vous utilisez pour embellir vos meubles, augmentent d’autant plus la concentration de COV dans votre habitat… Pour une qualité de l’air fortement dégradée, sans même vous en rendre compte !

À noter : un meuble neuf dégage beaucoup plus de COV durant les premières semaines suivant sa fabrication. Même si vous êtes impatient de déballer votre nouveau mobilier, nous vous conseillons de le laisser quelque temps dans un endroit bien ventilé, comme un garage ou un balcon.

 

Meubles, pollutions et effets sur votre santé

De manière générale, les COV émis dans l’air de votre foyer par vos meubles sont toxiques et peuvent provoquer des irritations de la gorge ou du nez, mais aussi des pathologies respiratoires plus sérieuses (inflammations, allergies, asthme) ou, en cas d’exposition longue durée, des maladies graves affectant directement les bronches (broncho-pathologie chronique obstructive…).

Limiter la pollution de l’air par les meubles

La plupart des grands fabricants de meubles pour la maison proposent des produits à base de panneaux de bois reconstitués ou contreplaqués. Dans ce contexte, soyez vigilant pour choisir et entretenir vos meubles :

  • Préférez le bois massif. Ce matériau brut émet aussi du formaldéhyde, mais à une concentration beaucoup plus faible que le bois reconstitué.
  • Pour lasurer votre bois, utilisez une huile dure ou une résine naturelle.
  • Utilisez des peintures qui produisent le moins de formaldéhyde en optant pour des labels européens d’environnement.

De plus, notre purificateur d’air capture les COV et assainit l’air de votre intérieur. Il agit directement sur l’amélioration de la qualité de l’air, quels que soient les agents polluants, y compris ceux contenus dans les meubles ainsi que leurs composants.

En bref, il est largement préférable d’acquérir des meubles en bois brut non traité. Si ce type d’achat s’avère impossible, pensez à aérer régulièrement, surtout les pièces dans lesquelles le mobilier neuf a été installé. Gardez à l’esprit que le recours à notre purificateur d’air peut vous aider à dépolluer l’air de votre intérieur grâce à sa capacité à capturer les COV.

 

 

Vous souhaitez en savoir plus sur notre purificateur d’air écologique ?

Notre purificateur d’air Blooow permet de réduire efficacement les effets de la pollution de vos meubles et améliore rapidement la qualité de l’air intérieur. Si vous aussi vous souhaitez assainir l’air chez vous, nos experts sont à votre disposition.

 

Bonne nouvelle !

  • Sachez que depuis 2010, les produits de décoration de la maison (vernis, peintures) mentionnent leur indice d’émission de COV dans l’air intérieur, allant de A+ à C. Vous pourrez donc choisir les produits les moins nocifs pour embellir vos meubles.
  • Il faudra toutefois attendre janvier 2020 pour que l’étiquetage de la concentration de COV soit effectif pour le mobilier